Logo du ministère des affaires sociale et de la santé

Base de données publique
des médicaments

Visiter [medicaments.gouv.fr] Visiter [medicaments.gouv.fr]

Sommaire

Onglet fiche informationOnglet résumé des caractéristiques du produitOnglet notice patient
 

TERGYNAN, comprimé vaginal - Notice patient

Imprimer le document

ANSM - Mis à jour le : 29/11/2018

Dénomination du médicament

TERGYNAN, comprimé vaginal

Métronidazole, sulfate de néomycine, nystatine

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, ou votre pharmacien.

· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que TERGYNAN, comprimé vaginal et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal ?

3. Comment utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver TERGYNAN, comprimé vaginal ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE TERGYNAN, comprimé vaginal ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : ANTI-INFECTIEUX ET ANTISEPTIQUE A USAGE LOCAL. G01AA51

Ce médicament est indiqué dans le traitement local de certaines infections du vagin.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal ?  Retour en haut de la page

N’utilisez jamais TERGYNAN, comprimé vaginal dans les cas suivants:

· Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE en cas d’allergie à l’un des constituants contenus dans TERGYNAN,

· Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE UTILISE, sauf avis contraire de votre médecin, en association avec le disulfirame, le busulfan et les produits spermicides.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou, pharmacien avant d’utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal.

· En cas d’apparition de vertiges, de confusion mentale, d’ataxie (mauvaise coordination des mouvements volontaires), il convient d’interrompre le traitement et de consulter votre médecin.

· Il est préférable de modérer la prise de boissons alcoolisées durant ce traitement (risque de réactions à type de rougeur, chaleur, vomissements, accélération du rythme cardiaque).

· Un traitement par le métronidazole ne doit pas être prescrit pendant plus de 10 jours et ne doit pas être répété plus de 2 à 3 fois par an.

· En cas d’allergie locale, l’utilisation ultérieure du même antibiotique ou d’antibiotiques apparentés peut être compromise. Il convient d’interrompre le traitement et de consulter votre médecin.

Prévenir votre médecin en cas de :

· d’insuffisance rénale, de maladies neurologiques sévères, anciennes ou récentes,

· d’antécédents de troubles hématologiques portant sur les globules blancs,

· traitement à fortes doses et/ou traitement prolongé.

Autres médicaments et TERGYNAN, comprimé vaginal

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

Tout traitement local vaginal peut inactiver une contraception locale spermicide.

Afin d’éviter d’éventuelles interactions entre plusieurs médicaments, notamment le disulfirame, le busulfan, les anticonvulsivants, le lithium, la rifampicine ou le fluorouracile; il faut signaler systématiquement tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance.

TERGYNAN, comprimé vaginal avec des aliments, boissons et de l’alcool

Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l’alcool. Cette interaction peut entraîner des rougeurs, chaleur, vomissements et tachycardie

Grossesse et allaitement.

L’utilisation de ce médicament est déconseillée pendant la grossesse. Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin : lui seul pourra adapter le traitement à votre état.

Pendant l’allaitement, l’utilisation de ce médicament est à éviter.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

L’attention est attirée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les possibilités de vertiges attachés à l’usage de ce médicament.

Si vous remarquez ces effets, vous ne devez pas conduire ou utiliser des machines.

TERGYNAN, comprimé vaginal contient.

Sans objet.

3. COMMENT utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal ?  Retour en haut de la page

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

RESERVE A L’ADULTE.

Il est recommandé de mettre 1 comprimé au fond du vagin, 1 ou 2 fois par jour.

Respectez les recommandations de votre médecin.

Fréquence d'administration

Le comprimé s’administre généralement le soir au coucher en position allongée sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Durée du traitement

Le traitement par le métronidazole ne doit pas être prescrit pendant plus de 10 jours et ne doit pas être répété plus de 2 à 3 fois par an.

Mode et voie d’administration

Voie vaginale.

Après un lavage complet des mains, mouiller le comprimé en le trempant dans l’eau pendant 2 à 3 secondes.

Après avoir trempé le comprimé, l’introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Rester ensuite allongée pendant un quart d’heure environ.

Conseils pratiques :

· toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin,

· afin de ne pas contaminer votre entourage, utilisez votre propre linge de toilette (gant, serviette),

· porter des sous-vêtements en coton,

· éviter les douches vaginales,

· éviter de porter des tampons internes pendant le traitement,

· ne pas interrompre le traitement pendant les règles,

· votre partenaire doit être traité afin d’éviter qu’il ne vous recontamine.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Sans objet.

Si vous avez utilisé plus de TERGYNAN, comprimé vaginal que vous n’auriez dû :

En cas de vomissements, difficulté à coordonner les mouvements, désorientation, consultez votre médecin. Il peut être amené à vous prescrire un traitement.

Si vous oubliez d’utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal :

En cas d’oubli, ne pas doubler les doses.

Si vous arrêtez d’utiliser TERGYNAN, comprimé vaginal :

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables sont rares avec les comprimés.

On peut cependant observer :

Rarement :

· des troubles digestifs bénins : nausées, goût métallique dans la bouche, perte d’appétit, vomissements, diarrhées, crampes abdominales.

Très rarement :

· maux de tête, vertiges,

· urticaire, démangeaisons, glossite (inflammation de la langue avec sensation de sécheresse de la bouche), bouffées de chaleur.

· des cas réversibles de pancréatite (inflammation du pancréas se manifestant par des maux de ventre).

A fortes doses et/ou en cas de traitement prolongé :

· leucopénie (diminution du nombre de globules blancs),

· neuropathies (maladie du système nerveux) régressant à l’arrêt du traitement.

Une légère coloration brun-rougeâtre des urines peut être observée sous traitement.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou, votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER TERGYNAN, comprimé vaginal ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boite après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois>.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient TERGYNAN, comprimé vaginal  Retour en haut de la page

· Les substances actives sont :

Métronidazole................................................................................................................. 500 mg

Sulfate de néomycine.................................................................................................. 65 000 UI

Nystatine................................................................................................................... 100 000 UI

Pour un comprimé vaginal.

· Les autres composants sont :

Amidon de blé, carboxyméthylamidon sodique (type A), talc, cellulose microcristalline.

Qu’est-ce que TERGYNAN, comprimé vaginal et contenu de l’emballage extérieur  Retour en haut de la page

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

BOUCHARA-RECORDATI

IMMEUBLE LE WILSON

70 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

92800 PUTEAUX

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

LABORATOIRES BOUCHARA-RECORDATI

IMMEUBLE LE WILSON

70 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

92800 PUTEAUX

Fabricant  Retour en haut de la page

LABORATOIRES BOUCHARA-RECORDATI

IMMEUBLE LE WILSON

70 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

92800 PUTEAUX

ou

SOPHARTEX

21 RUE DU PRESSOIR

28500 VERNOUILLET

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

CONSEIL D’EDUCATION SANITAIRE :

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce qu’il convient précisément à votre cas et à votre maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré l’action d’un antibiotique. Ce phénomène est appelé résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance s’accroît par l’usage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser l’apparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif ce médicament, si vous ne respectez pas :

· la dose à prendre,

· les moments de prise,

· et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver l’efficacité de ce médicament :

1. N’utilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous l’a prescrit.

2. Respectez strictement votre ordonnance.

3. Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie apparemment semblable.

4. Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il n’est peut-être pas adapté à sa maladie.

5. Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction correcte et appropriée de ce médicament.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

 
Plan du site |  Accessibilité |  Contact |  Téléchargement |  Service-Public.fr |  Legifrance |  Gouvernement.fr