Logo du ministère des affaires sociale et de la santé

Base de données publique
des médicaments

Visiter [medicaments.gouv.fr] Visiter [medicaments.gouv.fr]

Sommaire

Onglet fiche informationOnglet résumé des caractéristiques du produitOnglet notice patient
 

TITANOREINE, crème - Notice patient

Imprimer le document

ANSM - Mis à jour le : 02/11/2017

Dénomination du médicament

TITANOREINE, crème

Carraghénates / Dioxyde de titane / Oxyde de zinc

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours utiliser ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin ou votre pharmacien.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 7 jours.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que TITANOREINE, crème et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser TITANOREINE, crème ?

3. Comment utiliser TITANOREINE, crème ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver TITANOREINE, crème ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE TITANOREINE, crème ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : AUTRES MEDICAMENTS POUR LE TRAITEMENT DES HEMORROIDES ET DES FISSURES ANALES A USAGE TOPIQUE, code ATC : C05AX04.

TITANOREINE, crème est un médicament antihémorroïdaire qui agit localement.

Traitement local des symptômes (prurit, douleurs) liés à la crise hémorroïdaire.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 7 jours.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER TITANOREINE, crème ?  Retour en haut de la page

N’utilisez jamais TITANOREINE, crème :

· si vous êtes allergique aux carraghénates, au dioxyde de titane, à l’oxyde de zinc ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser TITANOREINE, crème.

· Si les troubles hémorroïdaires ne cèdent pas en 7 jours, il est indispensable de consulter votre médecin ;

· Si vous présentez des saignements rectaux ou en cas de présence de sang dans les selles, il est nécessaire d’en parler avec votre médecin avant d’utiliser TITANOREINE.

· Ce médicament contient du propylèneglycol et peut induire des irritations de la peau.

· Ce médicament contient du parahydroxybenzoate et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

· Ce médicament contient du sorbate de potassium et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple : eczéma).

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et TITANOREINE, crème

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

TITANOREINE, crème avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Ce médicament est à éviter pendant la grossesse et l’allaitement.

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Ce médicament n’a aucun effet ou un effet négligeable sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

TITANOREINE, crème contient du propylèneglycol, des parahydroxybenzoates de méthyle, d’éthyle, de propyle et de butyle et du sorbate de potassium.

3. COMMENT UTILISER TITANOREINE, crème ?  Retour en haut de la page

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est d’une application matin et soir et après chaque selle, sans dépasser 4 applications par jour.

TITANOREINE est présentée sous la forme d’un tube de crème accompagné d’une canule noire en plastique.

Voie rectale. Ne pas utiliser par voie orale.

Ouverture du tube :

Dévissez le bouchon du tube de crème, placez-le à l’envers sur le tube et vissez-le afin de percer l’opercule pour que la crème puisse sortir.

Mode d’administration

La crème a une action locale et doit être appliquée sur les hémorroïdes. Les hémorroïdes sont des amas de veines situés, soit au pourtour de l’anus (hémorroïdes externes), soit à l’intérieur de l’anus (hémorroïdes internes).

Lorsque les symptômes sont dus aux hémorroïdes externes, l’administration de TITANOREINE, crème se fait en prenant une noisette de crème au bout du doigt et en l’appliquant délicatement autour de l’anus.

Lorsque les symptômes sont dus aux hémorroïdes internes, il faut appliquer la crème à l’intérieur de l’anus. Ceci peut être effectué, soit avec le doigt enduit de crème (vos mains préalablement bien lavées) soit avec la canule présente dans la boîte.

L’utilisation de la canule se fait de la manière suivante :

· Une fois le tube ouvert (voir rubrique « Ouverture du tube »), vissez la canule sur le tube à la place du bouchon.

· Introduisez doucement la canule dans l’orifice anal, vous faciliterez l’introduction de la canule en faisant sortir un peu de crème en appuyant sur le tube et en l’étalant sur son extrémité. L’introduction de la canule ne doit pas se faire en force, surtout si cela vous fait mal.

· Une fois la canule en place dans l’anus, appuyez doucement sur le tube pour faire sortir l’équivalent d’une noisette de crème.

· Ressortez la canule, dévissez-la du tube et nettoyez-la à l’eau chaude et au savon avant de la remettre dans la boîte.

· Refermez le tube de crème avec le bouchon.

Durée du traitement

La durée de traitement ne doit pas excéder 7 jours.

Si vous avez utilisé plus de TITANOREINE, crème que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

En cas d’ingestion, consulter immédiatement votre médecin ou votre pharmacien ou appeler un centre antipoison.

Si vous oubliez d’utiliser TITANOREINE, crème

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser TITANOREINE, crème

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut être estimée à partir des données disponibles)

· Démangeaisons et éruptions cutanées.

· Réactions d’hypersensibilité.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER TITANOREINE, crème ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient TITANOREINE, crème  Retour en haut de la page

· Les substances actives sont :

Carraghénates........................................................................................................................ 2,50 g

Dioxyde de titane................................................................................................................... 2,00 g

Oxyde de zinc........................................................................................................................ 2,00 g

Pour 100 g de crème.

· Les autres composants sont : palmitostéarate de macrogol, glycérides polyglycosylés saturés, diméticone, cellulose microcristalline, propylèneglycol, SEPICIDE® HB (parahydroxybenzoates de méthyle, d’éthyle, de propyle et de butyle, alcool phénoxyéthylique), sorbate de potassium, eau purifiée.

Qu’est-ce que TITANOREINE, crème et contenu de l’emballage extérieur  Retour en haut de la page

Ce médicament se présente sous forme de crème en tube de 20 g ou 40 g.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

JOHNSON & JOHNSON SANTE BEAUTE FRANCE

1, RUE CAMILLE DESMOULINS

92130 ISSY-LES-MOULINEAUX

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

JOHNSON & JOHNSON SANTE BEAUTE FRANCE

1, RUE CAMILLE DESMOULINS

92130 ISSY-LES-MOULINEAUX

Fabricant  Retour en haut de la page

MCNEIL IBERICA, S.L.U.

ANTIGUA CENTRA NACIONAL II

KM. 32,800

28805 ALCALA DE HENARES (MADRID)

ESPAGNE

Ou

CREAPHARM BESSAY S.A.S.

ZONE D’ACTIVITE LE COMTE

03340 BESSAY-SUR-ALLIER

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Conseil d’éducation sanitaire :

Qu’est-ce que les hémorroïdes et la crise hémorroïdaire ?

Les hémorroïdes sont des veines situées au niveau de la zone anale (anus, rectum, et tissu les entourant). Ce sont des structures anatomiques normales et indolores, qui ne revêtent un aspect pathologique que lorsqu’elles évoluent vers une maladie hémorroïdaire.

Les problèmes apparaissent lorsque survient une crise hémorroïdaire, causée par une dilatation anormale de ces veines.

Ces hémorroïdes dilatées peuvent alors s'extérioriser pour former une sorte de "boule" au niveau de l'anus. Cette crise hémorroïdaire se traduit par une gêne plus ou moins importante. Démangeaison, irritation, et petits saignements pendant ou après les selles (retrouvés sur le papier-toilette ou sur les sous-vêtements) constituent le trio de symptômes habituels des hémorroïdes. Généralement, la crise hémorroïdaire ne présente pas de caractère de gravité et elle doit régresser en quelques jours.

Attention :

Si les symptômes persistent, il est nécessaire de consulter. Douleurs et saignements peuvent être les signes de complications, voire d’une maladie plus grave que seul votre médecin sera à même de diagnostiquer et de traiter.

A éviter :

D'une manière générale, toute pression trop importante exercée sur les veines hémorroïdaires peut entraîner leur congestion. C’est pourquoi il convient d’éviter :

· les troubles du transit intestinal : la constipation entraîne des efforts de poussée répétés ; la diarrhée ou la prise de laxatifs irritants provoque des irritations des muqueuses ;

· les aliments qui peuvent favoriser la congestion des veines hémorroïdes et donc la survenue de la crise : alcool, épices.

·

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

 
Plan du site |  Accessibilité |  Contact |  Téléchargement |  Service-Public.fr |  Legifrance |  Gouvernement.fr