Logo du ministère des affaires sociale et de la santé

Base de données publique
des médicaments

Visiter [medicaments.gouv.fr] Visiter [medicaments.gouv.fr]

Sommaire

Onglet fiche informationOnglet résumé des caractéristiques du produitOnglet notice patient
 

CARBOCAINE 10 mg/ml, solution injectable - Notice patient

Imprimer le document

ANSM - Mis à jour le : 07/12/2018

Dénomination du médicament

CARBOCAINE 10 mg/ml, solution injectable

Chlorhydrate de mépivacaïne

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?

3. Comment utiliser CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

ANESTHESIQUE LOCAL. (N : système nerveux central). Code ATC : N01BB

Ce médicament est indiqué :

· Pour les anesthésies limitées à une région du corps notamment lors d’intervention chirurgicale (sauf en obstétrique).

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?  Retour en haut de la page

N’utilisez jamais CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable :

· en injections intravasculaires

· Si vous êtes allergique aux anesthésiques locaux du même groupe chimique (anesthésiques locaux à liaison amide).

· si vous souffrez de certains troubles cardiaques (troubles de la conduction auriculoventriculaire nécessitant un entraînement électrosystolique permanent non encore réalisé).

· si vous avez une épilepsie non contrôlée par un traitement.

· L’anesthésie locorégionale est généralement déconseillée chez les malades sous anticoagulants.

· Si vous présentez une porphyrie.

· Chez les nouveau-nés de moins de 6 semaines.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien ou infirmier/ère avant d’utiliser CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable.

Mises en garde spéciales

Un surdosage ou une injection IV rapide accidentelle peut provoquer des réactions toxiques.

Il n’est pas recommandé de faire une anesthésie locale par infiltration dans les zones infectées et inflammatoires.

La mépivacaïne n’est pas recommandée chez l’enfant de moins de 2 mois, en raison de l’absence de données cliniques.

Précautions d’emploi

Prévenez le médecin, en cas de :

· insuffisance sévère du foie,

· insuffisance rénale chronique

· insuffisance cardiaque,

· hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène distribuée aux tissus par le sang),

· hyperkaliémie (quantité excessive de potassium dans le sang) ou acidose (acidité excessive dans le sang).

Dans ces cas, les doses doivent être diminuées et le renouvellement éventuel des injections strictement surveillé.

EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Enfants

La mépivacaïne ne doit pas être utilisée chez les nouveau-nés de moins de 6 semaines. Autres médicaments et CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament.

CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé pendant la grossesse sauf avis contraire de votre médecin.

Prévenez le médecin anesthésiste si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

L’attention des sportifs est attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Ce produit peut altérer les capacités de réaction pour la conduite de véhicules ou l’utilisation de machines.

CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable contient 3,15 mg de sodium par ml : en tenir compte chez les personnes suivant un régime pauvre en sel, strict.

3. COMMENT UTILISER CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?  Retour en haut de la page

L’utilisation de la mépivacaïne nécessite :

Lors de l’anesthésie locale,

· un interrogatoire destiné à connaître le terrain, les thérapeutiques en cours, les antécédents du patient,

· si nécessaire, une prémédication par une benzodiazépine à dose modérée,

· de faire l’injection strictement hors des vaisseaux après aspirations répétées,

· de disposer d’un matériel de réanimation (en particulier d’une source d’oxygène),

· de disposer d’une émulsion lipidique à administrer en cas d’intoxication avec signes cliniques de neurotoxicité et cardiotoxicité.

En outre, lors de l’anesthésie régionale,

· de disposer d’une voie veineuse et d’un matériel complet de réanimation,

· de disposer de médicaments aux propriétés anticonvulsivantes (thiopental, benzodiazépine), myorelaxantes (benzodiazépines), et d’atropine et vasopresseurs,

· une surveillance électrocardiographique continue (cardioscopie) et tensionnelle,

· de pratiquer une injection test de 3 à 4 ml,

· d’injecter lentement en réaspirant fréquemment,

· de maintenir le contact verbal avec le patient.

Posologie

La forme et la concentration utilisée varient en fonction de l’indication et du but recherché, de l’âge et de l’état pathologique du patient.

L’anesthésie obtenue est habituellement fonction de la dose totale administrée.

La dose à injecter est fonction de la technique d’anesthésie pour laquelle le produit est utilisé.

Mode et voie d’administration

Voie injectable (sauf intravasculaire)

Instructions concernant la manipulation :

Les ampoules (POLYAMPâ) de chlorhydrate de mépivacaïne sont conçues pour s’adapter sur des seringues Luer Lock ou Luer Fit.

1. Tenir l’ampoule verticalement. Faire descendre dans la partie inférieure, toute fraction de solution qui serait retenue dans le col, en tapotant à ce niveau.

2. Détacher la partie supérieure de l’ampoule en la tournant dans le sens indiqué par la flèche (comme sur le schéma).

3. Adapter directement la seringue à l’ampoule en l’enfonçant fermement.

4. Tenir l’ampoule renversée en aspirant la solution.

Maintenir le piston de la seringue jusqu’au retrait de l’ampoule.

Si vous avez utilisé plus de CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable que vous n’auriez dû :

Les effets indésirables graves liés à un surdosage de CARBOCAÏNE nécessitent un traitement particulier et votre médecin est expérimenté pour gérer ce type de situation. Les premiers signes de surdosage sont les suivants :

· Vertiges, sensations d’étourdissements,

· Engourdissement des lèvres et de la zone autour de la bouche,

· Engourdissement de la langue,

· Troubles de l’audition,

· Troubles de la vue.

Afin de réduire le risque d’effets indésirables graves, votre médecin doit arrêter l’administration de CARBOCAÏNE dès que ces signes apparaissent. Cela signifie que si l’un de ces symptômes survient ou que vous pensez avoir reçu trop de CARBOCAÏNE, vous devez prévenir immédiatement votre médecin.

Les effets indésirables les plus graves dus à un surdosage en CARBOCAÏNE sont des troubles d’élocution, des secousses musculaires, des tremblements, des convulsions et une perte de connaissances.

Les manifestations de toxicité neurologique sont traitées par l’injection d’un barbiturique de courte durée d’action ou d’une benzodiazépine, l’oxygénation, la ventilation assistée.

Si vous oubliez d’utiliser CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable :

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables dus à la mépivacaïne doivent être différenciés des effets physiologiques dus au bloc lui-même (diminution de la tension artérielle, ralentissement du rythme cardiaque,) ainsi que les effets dus à l’introduction de l’aiguille (lésion d’un nerf, abcès).

Le profil des effets indésirables de la mépivacaïne est semblable à celui des autres agents anesthésiques locaux de la même classe thérapeutique.

Troubles cardio-vasculaires :

· diminution ou augmentation de la tension artérielle,

· diminution du rythme cardiaque,

· troubles du rythme cardiaque,

· arrêt cardiaque.

Troubles gastro-intestinaux :

· nausées,

· vomissements.

Troubles du système nerveux :

· sensation de fourmillements ou d’engourdissements,

· étourdissements,

· convulsions,

· engourdissement de la langue,

· hypersensibilité de l’ouïe,

· troubles de la vue,

· perte de conscience,

· tremblements,

· bourdonnements d’oreilles,

· difficulté à parler et émettre des sons,

· neuropathie (maladie des nerfs périphériques),

· lésion du nerf périphérique,

· arachnoïdite (inflammation d’une des méninges).

Troubles du système immunitaire :

· réactions allergiques,

· choc anaphylactique.

Troubles respiratoires :

· dépression respiratoire.

Troubles oculaires :

· vision double.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur le conditionnement extérieur. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Après ouverture, le produit doit être utilisé immédiatement.

Avant ouverture : Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable  Retour en haut de la page

· La(les) substance(s) active(s) est (sont) :

Chlorhydrate de mépivacaïne....................................................................................... 10,00 mg

Pour 1 ml.

Une ampoule de 20 ml contient 200 mg de chlorhydrate de mépivacaïne.

Le contenu d’une ampoule (20 ml) correspond à un apport en sodium de 63 mg.

· Les autres composants sont:

Chlorure de sodium, hydroxyde de sodium, eau pour préparations injectables.

Qu’est-ce que CARBOCAÏNE 10 mg/ml, solution injectable et contenu de l’emballage extérieur  Retour en haut de la page

Ce médicament se présente sous forme de solution injectable. Boîte de 5 ou 10 ampoules de 20 ml (polypropylène) sous barquette stérile.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

ASPEN PHARMA TRADING LIMITED

3016 Lake Drive

Citywest Business Campus

DUBLIN 24

IRLANDE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

ASPEN FRANCE

21 Avenue Edouard Belin

92500 RUEIL MALMAISON

Fabricant  Retour en haut de la page

ASTRAZENECA AB

FORSKARGATAN 18

151 85 SODERTÄLJE

SUEDE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Sans objet.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

 
Plan du site |  Accessibilité |  Contact |  Téléchargement |  Service-Public.fr |  Legifrance |  Gouvernement.fr